Chili
Baron Philippe de Rothschild, Maipo Chile
Santiago

Le Chili : un paradis viticole

Découvert par les Conquistadors espagnols au XVIème siècle, le Chili a rapidement révélé de remarquables atouts pour la culture de la vigne. Outre la qualité des sols et des conditions climatiques, la Cordillère des Andes, la Cordillère de la côte et les étendues désertiques au nord et au sud constituent les barrières naturelles qui ont de tous temps protégé les vignobles des invasions parasitaires.

 

Grâce à cet isolement naturel, garant d’un exceptionnel vignoble, les grands cépages rouges importés d’Espagne et de France échappèrent au phylloxéra et aux ravages qu’il provoqua en Europe. On y trouve donc de nombreuses vignes « franches de pied » (sans porte-greffe) dont l’emblématique Carmenere, cépage aux lointaines origines médocaines qui exprime ici de remarquables qualités de puissance et de couleur.